Présentation de la CAOPA

Print Friendly

Comment avons-nous créé la CAOPA ?

Rencontre des acteurs initiateurs

Depuis 1999, les pêcheurs artisans de Mauritanie, du Sénégal et de Guinée ont noué des liens lors de diverses rencontres organisées par CAPE et ICSF.
La création de la Confédération Africaine des Organisations de Pêche artisanale est une initiative des acteurs professionnels de la pêche artisanale membres des fédérations d’organisations de pêche artisanale de trois (03) pays : Mauritanie, Sénégal, Guinée Conakry qui sont respectivement la Fédération Nationale de Pêche (FNP), le Conseil National Interprofessionnel de la Pêche Artisanale du Sénégal (CONIPAS), l’Union Nationale des Pêcheurs de Guinée (UNPAG).
Cette idée est née lors de la rencontre tenue en 2006 à Nouadhibou dont le thème principal était le dialogue nécessaire entre les communautés de pêche artisanale et les médias.
• Cette rencontre a mené à la création d’un Réseau des Journalistes pour une Pêche Responsable en Afrique de l’Ouest (REJOPRAO) , qui devient plus tard un partenaire privilégié de la CAOPA. La réflexion sur l’idée de fédérer les professionnels, hommes et femmes, de la pêche artisanale africaine s’est poursuivie en 2007 à Dakar. Cet atelier de Dakar a vu naitre les prémisses d’un regroupement des professionnels de la pêche artisanale d’Afrique. Un appel a été lancé pour aider à organiser les pays qui ne le sont pas encore.
• En décembre 2008 une rencontre élargie à neuf (09) organisations nationales de pays africains, chacune envoyant une délégation paritaire homme/femme, s’est tenue à Conakry. Une des fortes recommandations issue de cette rencontre a été la mise sur pied de la Confédération africaine des organisations professionnelles de la pêche artisanale. Un comité de suivi des recommandations est mis sur pied, composé des pays suivants : Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Libéria, Sierra Léone, Mauritanie et Sénégal .
• En juin 2009, le comité de suivi s’est réuni à Dakar pour élaborer la charte, les statuts et règlement intérieur de la future confédération africaine des organisations professionnelles de pêche artisanale.
• En mars 2010, s’est tenue à Banjul, l’Assemblée Générale Constitutive avec la participation présence des délégués des neuf (09) pays. et Après un partage examen et amendement des textes réglementaires la Confédération Africaine des Organisations Professionnelles de la Pêche Artisanale dénommée CAOPA est née et le Sénégal a été choisi pour abriter le siège. Elle obtiendra plu tard son récépissé après une démarche administrative menée auprès des autorités de ce dit pays par l’arrêté N°010046/NINT/DGAT/DLA-PA du 1-07-2013.

Une démarche accompagnée par les partenaires

L’ensemble du processus ayant abouti à la création de la CAOPA a bénéficié de l’appui technique et de l’accompagnement de ANCAR, de la Fondation rurale d’Afrique de l’Ouest (FRAO) et d’un expert en pêche ayant capitalisé plus de 40 ans dans le domaine de l’administration des pêche, la gestion de projets de pêche et du financement de la pêche artisanale. Un appui technique et financier constant a également été donné par la Coalition pour des Accords de Pêche Equitables (CAPE), Swedish Society for Nature Conservation (SSNC), Pain pour le Monde/Brot fur Die Welt (PPM/BFW), International Collective in Support of Fishworkers (ICSF), Partenariat Régional pour la Conservation de la Zone Côtière et Marine en Afrique de l’Ouest (PRCM)
Voir la liste de nos partenaires

Mise en œuvre des directives volontaires de la FAO

Dans le cadre de la mise en œuvre de ces directives visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale dans le contexte de la sécurité alimentaire et l’éradication de la pauvreté et compte tenu du rôle central des femmes dans la pêche (transformation, commercialisation du poisson, financement dans la sortie des pêcheurs en mer etc.), la CAOPA a eu a faire des propositions en vue de leur prise en compte par la FAO et pour l’intérêt des communautés de pêche artisanale.
En novembre 2012, dans le cadre de la conférence organisée en Côte d’Ivoire à l’honneur des femmes sur le thème « Améliorer la contribution de la pêche artisanale à la sécurité alimentaire: le rôle des femmes », la CAOPA en partenariat avec ICSF a par ailleurs à la suite de cette conférence organisé une journée supplémentaire sur le thème « les femmes de la pêche artisanale face au commerce des produits de la pêche en Afrique de l’Ouest: Quelle prise en compte? » Cet atelier a permis aux femmes de faire de fortes propositions pour la prise en compte de leurs préoccupations dans le cadre des Directives Internationales de la FAO pour garantir une pêche artisanale durable (cf rapport pour les propositions).


Les directives reconnaissant que de nombreuses communautés de pêche artisanale sont localisées dans les régions sujettes aux catastrophes naturelles, le changement climatique augmente l’intensité et la fréquence de ces catastrophes, suggère que la gestion des risques de catastrophes et les politiques d’adaptation au changement climatique devront répondre aux besoins spécifiques des communautés de pêche artisanale, et les directives pourront les aider pour cela.
C’est ainsi que dans ce logique, la FAO a financé un projet dénommé TCP/SFW/3403 _FAO pour l’adaptation des communautés de pêche artisanale d’Afrique de l’Ouest aux impacts des changements climatiques. Ce projet financé au profit de la CAOPA qui assure la présidence du comité de pilotage et la FRAO coordonatrice est exécuté dans trois pays d’Afrique de l’Ouest: le Sénégal, la Gambie et la Sierra Léone.

Participation au comité de pêche

En 2010 et 2011, la CAOPA a participé au comité des pêches de la FAO, le COFI à la Direction générale à Rome en d’Italie sous la couverture de la CAPE. La particularité de l’édition 2012 est que la CAOPA a gagné pour la première fois son statut d’observateur au sein de cette instance Le Secrétaire Général de la CAOPA, a eu l’honneur, dans le cadre de la sécurité alimentaire, de faire une présentation sur « l’importance stratégique des petits pélagiques en Afrique de l’Ouest et situation du Sénégal ».


septembre 2017
L M M J V S D
« Mar    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930